Comment choisir les premiers chaussons de bébé ?

choisir les premiers chaussons de bébé

Choisir les premiers chaussons de bébé peut être décisif. Quant à sa manière d’appréhender la marche, les sensations du sol ou sa posture. Souples, rigides, maintient à la cheville, en coton, en cuir… Il existe autant de modèles que de recommandations ! Comment, dès lors, démêler les modes des conseils ? 

 

Souvent tenté.e.s par des mignonneries, qui vous font littéralement fondre lorsqu’ils sont aux pieds de votre bébé, il faut néanmoins garder une chose à l’esprit. Les chaussons représentent la première étape dans le fait de chausser votre enfant. Autant partir sur de bonnes bases !

Quels sont les besoins de votre bébé ?

La situation est la suivante. Votre petit.e se meut de plus en plus, se rapprochant chaque jour un peu plus des premiers pas. Montrant ardemment sa volonté de se mettre debout et d’avancer, il est temps de mettre ses premiers chaussons à bébé. 

 

Lorsqu’il commence à se mettre debout, il a besoin de développer les muscles de ses petits pieds et former sa voûte plantaire. De ce besoin précis, découle directement le choix de la semelle et de la souplesse du chausson.

 

En outre, il doit être capable de ressentir les différentes aspérités du sol sur lequel il.elle marche. En effet, il s’agit de comprendre qu’il existe différentes typologies de sols, afin qu’ils.elles puissent s’y adapter. 

 

Enfin, il convient aussi de l’habituer à porter des chaussures, les chaussons étant les prémices. 

 

Il y a quelques décennies, les premières chaussures pour bébé étaient rigides, montantes et lourdes. La raison ? On pensait qu’un bon maintien était synonyme d’aide à la marche. Désormais, avec les études menées, on sait que cela représente davantage une entrave qu’une aide. 

 

Lors de ses premiers pas, les besoins de votre bébé sont simples : ressentir le sol et lui permettre un mouvement le plus libre possible.

 

Les critères pour choisir les premiers chaussons de bébé :

Pour choisir les chaussons premiers pas de votre enfant, il convient de passer en revue différents critères. Le choix de ces derniers se base sur les éléments précédemment mentionnés. En d’autres termes, on choisit les chaussons en fonction de leurs besoins. 

 

  1. Chausson souple ou rigide ?

 

Les enfants, lors de leurs premiers pas, marchent comme nous, les adultes. Ainsi, ils posent d’abord le talon puis, les orteils. De plus, les pieds n’étant pas formés, il est absolument nécessaire de privilégier un modèle souple. En effet, celui-ci respectera l’évolution du pied de votre enfant, sans entrave.

 

Notons également qu’il convient de privilégier un modèle léger, qui ne viendrait pas alourdir ses petits pieds.

 

  1. Quid de la semelle ?

La voûte plantaire de nos bébés se forme lors de la pratique de la marche. Afin de lui laisser le temps de la former et de la muscler, la semelle se doit d’être la plus fine possible. Cela inclut ce que l’on appelle les chaussons (et chaussures) effets “pieds nus”

 

La finesse de la semelle lui permettra également de considérer les différents sols et, ainsi, d’en prendre toute la mesure. Lorsque vous choisirez votre modèle, il est opportun de garder à l’esprit que ni vous ni votre enfant n’êtes né.e.s avec des chaussures. Leur but est clairement de nous protéger des blessures, pas d’entraver notre marche. 

 

Au plus la semelle est fine, au mieux on se rapproche de l’effet pied nu si bénéfique. En outre, celle-ci peut totalement être antidérapante. Votre enfant aura une meilleure adhésion, sans risquer de glisser. 

 

  1. La forme et la matière

A priori, vous aurez le choix entre des chaussons montants, enveloppant la cheville et d’autres modèles, s’arrêtant sous la cheville. 

 

Avant d’entrer dans les détails, il est primordial de choisir un modèle épousant parfaitement la forme du pied de votre bébé. Les doigts de pieds doivent avoir la place qui leur est due et ne pas être serrés. C’est en effet très important pour ne pas importuner la croissance de leurs pieds.

 

Si on se réfère à la fonction du chausson, la forme doit être la plus basique possible. Votre enfant n’ayant aucun besoin de maintien au niveau de la cheville.  

 

Concernant la matière, privilégiez des matières naturelles qui laissent respirer les petons. Celles-ci étant, bien-entendu, à adapter selon la saison

 

  1. Comment choisir la bonne taille ? 

Souples et épousant parfaitement la forme du pied, ces modèles de chaussons sont souvent conçus comme étant multi tailles. Ainsi, ils s’accommodent parfaitement de la croissance des petits ! Dès lors, vous pourrez les garder davantage que leurs homologues rigides. Or, on prend souvent une pointure supérieure pour leur mettre “longtemps”, ce qui ne leur est absolument pas adapté. 

 

Pour déterminer quelles pointures il lui faut n’hésitez pas à mesurer le pied de votre enfant afin de connaître sa pointure. D’ailleurs, privilégiez ce système, et non celui des âges. En effet, chaque enfant est différent. Leur taille, leur croissance l’est aussi. 

 

Enfin, privilégiez des modèles faciles à enfiler. Mais ça, c’est pour votre confort et son autonomie !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.